Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 18:11







Je vous en recause tout bientôt... 

En attendant, notez bien la date dans vos agendas, ça approche! Le 2 avril, c'est comme si c'était demain...

Venez nombreux, c'est tellement plus sympatoche...


(pour avoir la version carton et une petite doc —  c'est toujours pas sorti de l'imprimerie tout ça... grrrr... des fois, y en a, je trouve qu'ils exagèrent... il faut en faire la demande ici et être un peu patient, j'essaierai de gâter tout le monde...)


















Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 18:32










Acrylique sur toile   97x130 cm 2010


Ces derniers temps, je n'ai plus rien posté sur le blog. Non que je sois devenu subitement sec, à court d'idées ou paresseux.... Bien au contraire… Je prépare une exposition qui me tient loin de l’ordinateur (ce monstre chronophage !) et qui m’oblige à resserrer les boulons à l’atelier… Je devais cette petite explication aux quelques uns, bien sympathiques, qui s’inquiétaient de mon silence (si c’est pas mimi, quand même…) de ces dernières semaines…
 
Donc, ci-dessus, pour patienter, je vous mets une des toiles qui figurera au Carré du Théâtre de l’Hôtel de Ville du Havre à partir du 2 avril… Mais bon… On reparlera de tout ça… Ce serait bien le diable si je ne vous adressais pas une petite invitation plus personnalisée d’ici là…








Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 11:55
















La page du catalogue des Rêveurs qui annonce la collection  "m'as-tu vu"...

(où l'on retrouve les excellents Ferry & Larcenet)

















et la page du catalogue des Rêveurs qui annonce les bouquins "c'est tout vu"...

(où l'on retrouve Chauzy, Jake Raynal, Carlos Nine et bientôt LL de Mars)



Voilà, voilà...



Ma page chez  Les Rêveurs







Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 22:43
















La page du catalogue des Rêveurs qui annonce la collection "Pas vu pas pris"...

(où l'on retrouve les excellents Larcenet, Etienne Davodeau, le difficile mais épatant ouvrage "Mal faits" de Texier, une bio de Brautigan (Ah... Un Privé à Babylone... Souvenirs, souvenirs) de Chénetier et Squarzoni, et mon propre livre "Vies à la ligne"...)















J'ai autour de moi des tas de connaissances asservies par des boulots ingrats... En cette période de crise toujours plus ou moins latente, on leur fait les gros yeux quand ils grondent, tonnent ou bougonnent entre leurs dents... Et je les retrouve dans la rue à gueuler. Ils supplient le grand capital pour qu'on maintienne sur eux le joug, les chaînes et le coup de botte au fion... Je les vois qui prient confusément, exhibant les bénéfices insolents des grosses boites, pour qu'on ne les licencie pas... Toute la perversité du système est là... Convaincre le petit peuple de lutter pour son emprisonnement en lui faisant croire qu'il lutte pour sa liberté...
Que ne nous regroupons-nous pas pour la reconnaissance imprescriptible de nos droits les plus élémentaires, pour une vie douce et épanouissante où le sourire et la bienveillance envers notre prochain remplaceraient la compétition? Cessons de nous inventer des besoins insatiables et des croyances imbéciles.. Pourquoi ne sommes-nous pas capable de penser tous ensemble la récupération des richesses, d'organiser leur redistribution, de penser l'accueil et l'éducation... Pourquoi faisons-nous semblant de croire que le travail au service du marché est libérateur alors que le seul qui le soit véritablement est celui que nous faisons sur nous-mêmes et pour nous-mêmes?...

Et pourquoi suis-je là à ressasser toutes mes vieilles rengaines alors qu'il y a dans les plis de mon lit la promesse de l'aube, un gros câlin et quelques chapitres encore de la vie devant moi? 

Pourquoi ai-je ce sentiment, ou plutôt cette conviction, que moi non plus, jamais, je ne parviendrai à mettre dans la ronde la huitième balle...  







Ma page chez  Les Rêveurs







Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 11:57
















La page du catalogue des Rêveurs qui annonce les bouquins "Hors Collection"...

(où l'on retrouve les excellents Larcenet, Jacovitti, le formidable ouvrage "La piscine de Micheville" de Baru et un ouvrage collectif intitulé Histoires d'Enfance qui se mérite ; offert pour l'achat de deux livres dans la limite des stocks disponibles...)




Ma page chez  Les Rêveurs







Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 11:26














La page du catalogue des Rêveurs qui annonce la collection "On verra bien"...

(où l'on retrouve les excellents Larcenet, Lizano, Carlos et Lucas Nine, Golo, Cazanave...)




Ma page chez  Les Rêveurs





Ps: je me souviens que lorsque j'ai fait ce dessin, j'étais très préoccupé (je le suis toujours d'ailleurs) par les dessins et la peinture d'Edouard Manet... Je dis ça comme ça, en passant, aux quelques uns que ça intéresse peut-être, et qui ne verront pas le rapport, ni de loin, ni de près...






Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 23:57












Les voilà rassemblés, tous mes Rêveurs, et je les remercie encore de leur concours...

Cette toile, dont vous avez vu ces dernières semaines de nombreux extraits, a été réalisée pour le catalogue des Rêveurs... Elle fait 120 x 60 cm, et elle a été réalisée à l'acrylique sur une toile de polyester au grain que j'adore... Il ne me reste plus qu'à la vernir et à lui trouver un bon lieu de stockage...




Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 11:50










acrylique sur toile 130 x 97 cm




Chers tous, amis, artistes,

 

 

Pour ne pas trop me distinguer je m’en vais, in extremis et sans précipitation, vous souhaiter bonne cette année 2010… Pourtant… Tous les ans, c’est comme ça… on recommence à l’identique… On forme des vœux, on se veut du bien, on se dit des douceurs roulées dans des sourires… Mais au fond rien ne change…

 

Livrés aux grossières paluches de la fortune, qui dispose de nous avec une indifférence souveraine, on se prend dans les ratiches, quoi qu’on se soit souhaité, le meilleur et le pire… Les vents sont favorables ? Ça rigole. La tempête faire rage ? On serre les miches, on tente de s’arrimer et on fait gaffe de ne pas basculer à la baille. Presque pire, si la mer est d’huile, jamais content, on pousse des soupirs d’ennui, tout privé que nous sommes du plaisir de nous plaindre… 

 

Alors hein, les bons vœux, pour ce qu’ils ont d’influence sur nos petites vies…

 

Vous verrez, 2010 aura sa rubrique nécro bien garnie, tout comme les autres années… Ne pas vouloir le voir c’est se mettre une cagoule sur la tronche devant derrière…

 

Nan, nan, nan… Ce que je nous souhaite, ce n’est pas de passer entre les gouttes (éloignons-nous quand même des gouttières trouées…)  ni d’éviter les coups du sort, bons ou mauvais (la réalité est en fait assez bonne fille, quand elle nuit, c’est toujours sans intention de nuire et quand elle nous comble c’est souvent par inadvertance…)  mais plutôt d’avoir la vigueur et l’énergie pour supporter toutes ces facéties noblement. De triompher des aléas et des vicissitudes  sans qu’ils nous abîment trop (de ça, il ne tient qu’à nous… travaillons à être plus fort…) et d’avoir assez de discernement pour accrocher la queue du bonheur quand il passera (l’air de rien) à côté de nous.

 

Je nous souhaite la force de la dignité en toutes circonstances…

 

Et puis surtout, entre deux coups de chaud ou deux coups de mou, n’oubliez pas de venir me visiter sur mes pages… Enfin quoi ! Mes statistiques et moi, on vous réclame !

 

La grosse bise…

 

Soluto  















(Et toujours, le livre  "Vies à la ligne" disponible chez les meilleurs libraires, et bien sûr sur le site des Rêveurs...)




Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 09:00



 




Il se rapprochait de moi en s’agrippant à la barre de cuivre du zinc. Bientôt nous serions coude à coude. Il louchait maintenant sur mes cacahouètes. C’était un de ces humiliés chroniques qui ne savent pas se taire. Et ça n’a pas manqué, il a dit tout de go en regardant les bouteilles de l’autre côté du bar, à mon adresse mais comme pour lui-même : « Une vie passée à vendre des milliers d’hectolitres de revêtement mural aux propriétés ignifugeantes pour rembourser une maison branlante, où vous avez logé une femme à demie effrayée par tout ce qui bouge, est une vie mal barrée. Ça ne doit plus durer. Il faut rompre cet engrenage, casser la chaîne des causalités, reprendre la main et cesser cette comédie en beauté… » Puis il s’est tourné vers moi avec un sourire inquiétant… « C’est pas vrai ? » qu’il a dit en levant le menton… Je n’ai rien répondu, trop occupé que j’étais à chercher une contenance, mais c’était déjà trop tard. Une demi-heure plus tard j’en savais trop et nous regardions ensemble sur son téléphone portable les photos de sa femme, de sa fille, de sa  maison et de sa maîtresse, gironde, qui venait de le quitter…

 

 

 


Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 11:12













Donatien


En cliquant sur l'image vous pourrez rentrer dedans, je veux dire dans le grain de la toile et le moelleux des couleurs... C'est pour ceux que la barbouille, en tant que matériau, tout comme moi, toujours épate...



Et puis, suite à une fausse manip',  j'ai viré Narbé, qui aussitôt m'en a fait le reproche (Hé, Nanard, mets-moi six côtelettes à gauche, c'est Jeanne qui viendra les chercher... Tu les glisses sur l'ardoise, je te les règle vendredi....)


Voilà   donc le retour de Narbé, joyeux boucher!












Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article