Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 10:56

Chers tous,

Pour vos cadeaux de Noël, n'allez pas acheter trente-six bêtises! Offrez plutôt mon bouquin "Vies à la ligne". Elles y sont toutes regroupées!


Allez zou! La bise!












Et pour les nostalgiques, j'ai fait ci-dessous une alternative dans un autre format.

Imprimez le par exemple sur un joli papier buvard!

Et à vous les pâtés...





















Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 13:23









Fume, fume, fume cette cigarette...








Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 10:53



 




Le dessin tout entier dont quelques détails sont sur le post précédent...




Les éditions des Rêveurs vous informent que mon livre "Vies à la ligne" est disponible chez eux, dans toutes les bonnes librairies (insistez un peu!) ainsi qu'à la librairie La Galerne

Repost 0
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 22:19






Chers tous, amis, lecteurs,

C'est avec plaisir que je vous invite, samedi, à cette séance de signatures...

A tout bientôt

Soluto



 

 

 




















 













 













 













 






Sur le prochain post, vous pourrez voir le dessin d'où sont extraits ces visages...



 



Repost 0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 13:30



 




Bien sûr, ils m'ont relâché... Mais je reste en observation...





Repost 0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 11:42



 








Comment? ni riche, ni coquette, ni amoureuse? Ce n'est pas tout cela qu'il te faut, hein? Mais lascive, grasse, avec une voix rauque, la chevelure couleur de feu et des chairs rebondissantes. Préfères-tu un corps froid comme la peau des serpents, ou bien de grands yeux noirs, plus sombres que les cavernes mystiques? Regarde-les, mes yeux!

Antoine, malgré lui, les regarde.

Toutes celles que tu as rencontrées, depuis la fille des carrefours chantant sous sa lanterne jusqu'à la patricienne effeuillant des roses du haut de sa litière, toutes les formes entrevues, toutes les imaginations de ton désir, demande-les! Je ne suis pas une femme, je suis un monde. Mes vêtements n'ont qu'à tomber, et tu découvriras sur ma personne une succession de mystères!

Antoine claque des dents.

Si tu posais ton doigt sur mon épaule, ce serait comme une traînée de feu dans tes veines. La possession de la moindre place de mon corps t'emplira d'une joie plus véhémente que la conquête d'un empire. Avance tes lèvres! mes baisers ont le goût d'un fruit qui se fondrait dans ton coeur! Ah! comme tu vas te perdre sous mes cheveux, humer ma poitrine, t'ébahir de mes membres, et brûlé par mes prunelles, entre mes bras, dans un tourbillon...

Flaubert
La tentation de saint Antoine





Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 22:10



 








Quand je me suis réveillé, je n’étais plus le même homme. Mes pensées savonnaient, bavaient l’une sur l’autre, tout était confus, un peu étrange et la journée de la veille n’avait plus vraiment de réalité. Ça m’a rappelé ces années où je prenais des saloperies, où le monde virait à la faveur d’une impression, d’une émotion, d’une angoisse et où plus rien n’était stable, ni les formes, ni les couleurs, ni mon corps qui savait si bien m’inventer mes peines et mes délices…




Repost 0
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 11:58



 







Quatre filles dans le vent, qui ne seront jamais en tête de gondoles...




Repost 0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 23:22















C'est marrant, elles étaient déjà assises là, dans ce square, il y a cinquante ans... Elles attendaient les deux gars fringants dont elles sont veuves maintenant. Elles se chicanent pour des bagatelles, tournent leur nez pour des riens mais sont copines depuis toujours.

Le samedi après-midi elles sont aux premières loges pour voir les mariés faire des photos sous les arbres, près du bassin. Elles font des pronostics sur la longévité des couples… "Y allez pas ! Ils seront divorcés avant qu'on soient mortes !». Elles balancent ça aux invités qui plaisantent en fumant et qui traînent pour aller poser sur la photo de groupe... Elles rigolent devant leurs mines interrogatives. Ça ne fait rire qu’elles, et encore, pas longtemps…

Mais elles savent aussi vieillir en silence. Parfois lassées par toutes ces heures qui se ressemblent, elles baillent. Leurs dentiers se décrochent et claquent. Ça les réveille à peine…

Quand on s'assoit à côté d'elles, elles ne se gênent pas pour vous dévisager mais dès qu'on les branche, elles sont bavardes. Il y a toujours un moment triste où elles finissent par dire que les années ont défilé trop vite. Pourtant, si on pousse l'entretien, elles estiment quand même que le temps est long... Au fond elles sont paradoxales. Quand on le leur dit, elles répliquent qu’elles ont passé l’âge de se faire insulter !

Entre nous, c'est le moment que je préfère pour mettre une tape sur le genou de Simone, pour me lever et me casser…



"Vies à la ligne" n'est pas arrivé partout... La distribution aurait pris un peu de retard... Cependant certains d'entre vous m'ont signalé qu'il était plus rapide d'aller le chercher en librairie (moi je vais ) que de le commander sur le Net. L'on peut bien sûr le commander sur le site Des Rêveurs...
Repost 0
Published by Soluto - dans Textes divers...
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 18:29






Elle m'attendait Huguette.
— "Alors! vous m'aviez dit que j'y serais, et j'y suis pas dans votre bouquin! j'ai pourtant été gentille avec vous, moi! Vous vouliez voir ma nièce? ben je vous la présenterai pas! voilà! Vous vous débrouillerez sans moi... De toute façon les artistes, hein, on les connait! Des promesses, des séances de poses, et ça dérape! Dites pas non, il y a des précédents!
— Mais enfin Huguette... Votre nièce a vingt-trois ans!
— Pas question!!
— Vous serez dans le tome 2!
— Ah là, là... Monsieur Soluto... Vous, au moins, vous savez me prendre..."





Quinze mauvais jours de silence... Et pendant le lancement de "Vies à la Ligne" encore... Premier dessin posté depuis mon retour d'hospitalisation. Merci à tous ceux qui se sont manifestés, qui m'ont textoté leur attention, qui m'ont laissé de réconfortants messages de soutien et qui ont respecté mon souhait de ne pas être visité... Je vous embrasse tous...





Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article