Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 12:22









Certains étaient dans la confidence et savaient que Vies à la ligne, recueil de textes et de dessins, allait bientôt sortir de l'imprimerie. C'est fait! Je l'ai entre les mains, tout beau, tout chaud...  Il est tel que nous l'avons voulu, pensé, rêvé, je m'y retrouve tout à fait. C'est le genre de bouquin facile à assumer. Reste à savoir s'il vous plaira...
En tout cas, je suis très reconnaissant aux Rêveurs de la qualité de leur écoute et du soin qu'ils ont apporté à la réalisation de ce livre. Il sera dans toutes les bonnes librairies à partir du 6 octobre et bien sûr disponible en ligne... Maintenant que les dés sont jetés, j'ai hâte. Je vous en reparle tout bientôt...

Voici le texte de la quatrième de couverture. Pourvu qu'il vous mette l'eau à la bouche...

J’ai, comme tout le monde, passé ma vie à mentir. Souvent par délicatesse et parfois par faiblesse… Pas pour truquer. Oh ben non, vous pensez bien…  Plutôt par souci d’être courtois, pour la belle harmonie du jeu social, pour ne pas blesser ou pour ne pas trahir. Ou pour obtenir les faveurs de jolies femmes (pardon)… Mais quand les Rêveurs m’ont proposé de publier mes textes et mes dessins, là j’ai flairé la bonne occase. J’allais enfin pouvoir dire la Vérité. Ah pas la mienne! (faut quand même pas pousser…) Non, plutôt celle de gens que j’ai croisés, que j’ai parfois accompagnés, que j’ai tenté de comprendre ou avec qui j’ai eu des mots. Bon, bien sûr, de temps en temps il a quand même fallu que je raboute du disjoint, raccommode du divers, déplace des lumières et débouche des ombres. Je n’ai pas pu me refaire d’un coup ; c’était sans doute trop pour moi.

Et puis, reconnaissez-le, l’honnêteté sonne souvent faux. Mieux vaut quand même la trahir un peu. Pour rester vrai. Pour que vous me croyiez mieux…



Partager cet article

Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article

commentaires

Soluto 25/09/2009 10:56


> Oh, François, n'ayez crainte, les commentaires de votre blog ne gâchent pas le plaisir que j'ai à goûter votre humour et vos dessins... D'ailleurs, pour
être honnête, je ne les lis plus aussi souvent (ce qui ne m'empêchera pas, si l'envie me pique, de vous laisser un petit mot à l'occasion...) Bien à vous...


François Matton 24/09/2009 10:24


(Oui, les commentaires ça reste un point insoluble sur les blogs : s'il n'y en a pas on se sent un peu coupé du monde : trop de commentaires et c'est la foire ; juste ce qu'il faut de commentaires
et c'est l'impression d'un petit club d'habitués qui se vont plaisir, parlent entre eux et semblent faire étalage de leur capacité à faire de l'esprit. Si on vient "de l'extérieur" c'est vite
agaçant, on se sent exclu.
Reste à espérer que ça ne parasite pas trop les dessins eux-mêmes...)


Soluto 21/09/2009 15:56

> Chère Emm J, quel plaisir de vous voir déposer un mot sur ce post! Merci pour le bel humour (Et l'imposition rockeuse de la miss en robe noire qui tient drôlement mieux sa place qu'elle ne le dit, je l'attends toujours de pied ferme!)> Magali et Arnaud, merci de votre passage... > Beaucoup de succès pour vous François... C'est toujours avec plaisir que je visite vos pages, même si je me fais discret (mais il faut dire aussi que je ne trouve pas toujours ma place, tant je me sens décalé, si loin de vos commentateurs, pour laisser sur vos pages de petits mots ...)

François Matton 21/09/2009 10:47

Bravo Soluto !(Vases communiquants : à peine ai-je annoncé sur mon blog que mon propre livre allait paraître prochainement qu'un commentaire me renvoie ici...)

Arnaud 16/09/2009 09:36

Je vous suis depuis un bout de temps et ne manquerai pas ces prochaines pages ! Bravo !