Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

1 octobre 2006 7 01 /10 /octobre /2006 14:56

 

 

 

- "Car la nature est toujours la même ; partout elle est une, partout elle a même vertu et même puissance ; en d’autres termes, les lois et les règles de la nature, suivant lesquelles toutes choses naissent et se transforment, sont partout et toujours les mêmes, et en conséquence, on doit expliquer toutes choses, quelles qu’elles soient, par une seule et même méthode, je veux dire par les règles universelles de la nature." (Spinoza)

-Qu'il dit!...me répond Jean-Jacques (un voisin)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article

commentaires

sylvie 21/10/2006 21:23

euh non..j'ai lu moi aussi, c'était pas sans intérêt vos recadrages !
(tiens rigolo le code a écrire là est le début du mot "athée"! enfin de là à croire en Dieu! pfff!

Soluto 09/10/2006 19:00

Yes !!! (comme dirait Jean-Jacques) Deus sive Natura !!!…  Argh… Relisons vite Parménide, Benoît l’Épine, Clément Rosset et ce fichu facheux (mais pas facho)  moustachu de Nietzche… Merci pour ces réflexions qui, j’en ai peur, n’intéresseront que nous…  Soluto
 

François Matton 09/10/2006 15:10

"C’est une affirmation totale du réel dans sa variété infinie… C’est donc dire qu’il n’y a rien d’essentiel, car alors il y aurait des choses secondaires ; tout ce qui est ne peut pas ne pas être…" > merci pour ce salutaire recadrage. Mais est-ce que le panthéisme radical ne rejoint pas la conception spinoziste du réel ? Si réellement TOUT est Dieu, alors nous sortons du dualisme théiste. On retrouve le "un sans second", sans double : le réel, ce qui est, tel que c'est, et qui en effet ne peut pas ne pas être (ni être différent). Je ne crois pas qu'il y ait d'"arrière-monde" (la vérité d'un côté et les apparence de l'autre ; l'Etre et le paraître). J'ai donc eu tort de parler d'essentiel dans mon message précédent, parce que je laissais involontairement à penser à un pendant "inessentiel". Et pourtant je me sens mystique. Mystique sans Dieu séparé, mystique de l'immanence, de la présence, un peu comme les moines zen... Mais je vais lire Robert Misrahi... Longue vie au Solutoblog !

Soluto 09/10/2006 11:27

Cher François,
 


 

Point de danse de Dieu chez Spinoza… Ce serait un grave  contresens… Le spinozisme
 

est un athéisme (Robert Misrahi vous l’expliquera mieux que moi…) C’est une affirmation totale du réel dans sa variété infinie… C’est donc dire qu’il n’y a rien d’essentiel, car alors il y aurait des choses secondaires ; tout ce qui est ne peut pas ne pas être… Mes petits Miquets et éclopés divers, ainsi que ces femmes que vous dessinez d’un trait
 

qui se cherche, sont tout entiers dans leur évocation… (le réel est et agit par la seule nécessité de sa nature…) Quant à toi, lecteur patient de ces lignes, vas donc voir sur le site de François les dessins qui s’y trouvent, quelques jolies choses t’attendent…
 

François Matton 07/10/2006 14:21

Mon premier message s'est débloqué avec l'envoi de mon second  qui reprenanit le premier.Avec celui-ci ça fait trois. Amusant.