Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 22:21

 













Acrylique sur papier   à peu près grandeur nature (détail d'une grande pièce)   2011



 

 

Sur la palette de verre coulent des rinçures incertaines... 

Des gris opalescents s'étalent, des bleus de cobalt sèchent et deviennent paillettes...

De grosses noisettes  de gloss varnish sont corrompues par un filet de vermillon...

Des soies de porc mal lavées et des poils de martre qui ne refont la pointe qu'entre mes lèvres pincées vont sans cesse cueillir la couleur...

Parfois le sillon de ma langue devient un peu jaune, ou rose, ou vert…

 

Benny Goodman boit un jus amer avec moi...

 

Un carreau de chocolat aux noisettes...

 

Une vie en or, je vous dis...








Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 15:34










Acrylique sur toile   130 x 97 cm    2010





Des tubes écrasés tendrement, les doigts dans la barbouille, Ella Fitzgerald en boucle (encore... toujours...) du café recuit et des tuiles aux amandes... Paradis d'acrylique...

Temps de chien...

La belle vie...






Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 10:35










Acrylique sur toile   120 x 120 cm    2010




Voilà, voilà... tout est emballé de papier bulles, prêt à partir au Carré du Théâtre de l'Hôtel de Ville... Je tremble un peu, comme à chaque fois que mes toiles et mes panneaux voyagent. Un coup, une rayure sont si vite arrivés... J'ai prévu mon accrochage, mais je sais aussi que ce qui collait sur le plan ne contente plus l'oeil de la même façon sur le mur... Pourvu que je ne lasse pas le gars du technique qui va me donner un  coup de main. Je peux vite me montrer tatillon ; un peu plus haut, un peu plus bas, à gauche, à droite, nan, c'était mieux avant, on recommence ou alors, non, vous aviez raison, on fait comme vous aviez dit au début, il y a trois heures... (ça, ça m'arrache la tripe de le reconnaître...) Quant aux éclairages, la brillance, les ombres projetées... Pfff.... Le gratin en perspective... Voyez le genre...

A vendredi, chers tous... à vendredi...



Au fait, z'avez tous reçu votre invitation? Laissez votre mail si vous voulez que je vous l'envoie...







Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 18:32










Acrylique sur toile   97x130 cm 2010


Ces derniers temps, je n'ai plus rien posté sur le blog. Non que je sois devenu subitement sec, à court d'idées ou paresseux.... Bien au contraire… Je prépare une exposition qui me tient loin de l’ordinateur (ce monstre chronophage !) et qui m’oblige à resserrer les boulons à l’atelier… Je devais cette petite explication aux quelques uns, bien sympathiques, qui s’inquiétaient de mon silence (si c’est pas mimi, quand même…) de ces dernières semaines…
 
Donc, ci-dessus, pour patienter, je vous mets une des toiles qui figurera au Carré du Théâtre de l’Hôtel de Ville du Havre à partir du 2 avril… Mais bon… On reparlera de tout ça… Ce serait bien le diable si je ne vous adressais pas une petite invitation plus personnalisée d’ici là…








Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 11:12













Donatien


En cliquant sur l'image vous pourrez rentrer dedans, je veux dire dans le grain de la toile et le moelleux des couleurs... C'est pour ceux que la barbouille, en tant que matériau, tout comme moi, toujours épate...



Et puis, suite à une fausse manip',  j'ai viré Narbé, qui aussitôt m'en a fait le reproche (Hé, Nanard, mets-moi six côtelettes à gauche, c'est Jeanne qui viendra les chercher... Tu les glisses sur l'ardoise, je te les règle vendredi....)


Voilà   donc le retour de Narbé, joyeux boucher!












Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 08:39













Sais plus son nom à celle-là, mais de toute façon, n'est plus en état de se reconnaitre... J'ai pris des libertés...
En cliquant sur l'image vous pourrez rentrer dedans, je veux dire dans le grain de la toile et le moelleux des couleurs... C'est pour ceux que la barbouille, en tant que matériau, tout comme moi, toujours épate...








Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 13:08













(Et derrière Sylvana et Jocelyne...)








Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 13:18
















En fait, je l'ai appris tardivement, le vrai prénom de mon oncle c'était Gilbert... Gil, c'était son nom d'artiste. Il avait fait du cabaret dans les années cinquante, de la prestidigitation, du mentalisme. Un soir, trop chargé à la corydrane, il avait fait grimper sur scène une bonne bouille à qui il avait fauché la montre en or et le larfeuille en croco... Hélas, pris par je ne sais quelle inspiration, quand il les lui avait rendus sous les rires et les applaudissements, il avait empalmé définitivement tous les biftons qui garnissaient la bourse bien bombée du bonhomme. Se rendant compte de l’embrouille après la représentation (du papier journal bourrait son portefeuille) le gus était allé faire du foin dans le bureau du directeur du Perroquet Vert. Sommé de s’expliquer Gil n'avait pas voulu rendre la fraîche. Il  avait juré sur Azouth qu'il n'était pas responsable de ce vol, avait remis son gibus avec élégance et avait tourné les talons dédaigneusement... Mal lui en avait pris, l'autre ne goûtait pas le délestage en public.

Quelques jours plus tard, à l'angle de la rue Labat et de la rue Custine, deux teigneux lui étaient tombés sur le poil et lui avaient fait les ongles d'un peu trop près. En quelques coups de sécateur adroits ils lui avaient fait rouler ses plus belles phalanges dans le caniveau... La chirurgie n’étant pas ce qu’elle est devenue aujourd’hui, il n’était pas question de recoller les morceaux. Et puis, de toute façon, comment les auraient-ils ramassés ses pauvres doigts, ce malheureux Gil?

En tout cas, pour lui, c’était terminé la main baladeuse, la fourche et la pince dans le rond lumineux des projos et les applaudissements à tout rompre... C'était bête, il commençait à avoir son petit succès dans le close up. Il était même sur le point, parait-il, de passer dans une émission de l’ORTF. Ce n'était pas une mince promotion à cette époque-là...

Lui, comme dit mon père (excusez-le), on peut dire qu'il était passé à deux doigts de la gloire...











Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 22:02













(...)








Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 08:46













(...)








Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article