Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 10:52












Vertiginous Vigie...





Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 11:38












Aimez moi les uns les autres...






Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 22:56










... à quand d'autres mains sur vos hanches?...





Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 09:44










... et faire la claque aux moments farces ou aux exploits...






Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 22:58










... tenir à distance la vanité...






Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 14:30









Qui le croira? Il fut un temps où, avec un gars nommé Rollinat, je fumais l'opium dans un crâne d'enfant, les pieds nonchalamment appuyés sur un tigre...






Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 09:05
















Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 08:37
















A seize ans j'apprenais, dans ma chambre bleue nuit, rue Jean-Jacques Rousseau à Oissel, des poèmes de fin de vie... Un mot, une rime les délogent des plis de ma mémoire. Ils me reviennent tout entier. Je n'en finis plus de marcher vers eux...




Je tombe, je tombe, je tombe
Avant d'arriver à ma tombe
Je repasse toute ma vie
Il suffit d'une ou deux secondes
Que dans ma tête tout un monde
Défile tel que je le vis

Ces images sous mes paupières
Font comme au fond d'un puits les pierres
Dilatant l'iris noir de l'eau
C'est tout le passé qui s'émiette
Un souvenir sur l'autre empiète
Et les soleils sur les sanglots

Ô pluie, ô poussière impalpable
Existence couleur de sable
Brouillard des respirations
Quel choix préside à mon vertige
Je tombe et fuis dans ce prodige
Ma propre accélération



Louis Aragon (le Roman Inachevé)








Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 08:10
















Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 12:00








Quatre-vingt-sept maxi...










Repost 0
Published by Soluto - dans De Chine...
commenter cet article