Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 23:37







 

 

 




Soluto portrait ecriture croquis encre de chine peinture dessin

 

 

Stylo-bille   Couleur numérique...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Soluto - dans soluto
commenter cet article

commentaires

Virginie - Le chêne. 19/07/2012 07:58


Colossal ! 

Soluto 21/07/2012 15:30



> Bouh... Ne vous laissez pas abuser Virginie... Ce n'est qu'un colosse de papier...  Les fortiches de son espèce sont souvent des
baudruches... Merci de votre passage... A tout bientôt...



V. 18/07/2012 12:36


Mazette! Que l'effort semble important à être gaucher ! Ne pas tacher la page par le frottement de la main... même au stylo bille .

Soluto 21/07/2012 15:27



> Chère V. c'est un faux gaucher... C'est même la droiture incarnée! Si vous le voyez s'escrimer ainsi c’est parce qu’il se dessine en se
regardant à la dérobée dans une glace… Ce n’est que son reflet… Comme toute écriture, d’ailleurs… Au plaisir…



Nuageneuf 18/07/2012 08:12


Un gaucher qui ne porte pas de Marcel !...

Soluto 21/07/2012 15:23



> Alors ça, Nuage, vous m'épatez! Comment connaissez-vous mon goût pour les Marcel? J'en porte depuis toujours! Il faut dire qu'ils mettent en
valeur mon buste en bouclier et mes épaules conquérantes... Pourtant je n'en laisse l'approche qu'aux plus intimes... Hum... Qui vous aura renseigné? Mystère...



Axel 18/07/2012 08:09


Lorsque la montagne musculeuse, avec ses doigts larges comme des poteaux, se pare d’une plume minuscule pour couvrir de lignes noires le papier immaculé ; la concentration transpire…

Perdus en conjectures, on aimerait bien se poser au-dessus de l’épaule du colosse. Mais il est vain de vouloir percer la brume d’un si profond mystère.

Soluto 21/07/2012 15:19



> Axel... Ecrire... Quel drôle d'idée... A qui, pourquoi? Pour convaincre ou pour se justifier? Pour tenter d'essaimer des idées rebattues ?
Pour séduire, toujours… Toi qui me lis, sache que j’ai raison ; je suis le plus malin et le plus désirable. Mon point de vue, ma tournure d’esprit sont les plus beaux, les plus propres à
t’emmener loin de ta médiocre fadeur… Et l’on se gonfle… Tenir le monde au bout d’une plume vous rend plus fort, plus grand… Vanité, vanité… Le colosse de papier n’a rien à dire qu’on ne sache
déjà… Son amoureuse voit ce qu’il veut et le regarde venir en souriant… Bonne pomme elle fait mine de mordre à son mensonge…  Ne lisez pas sur son épaule… Vous seriez déçu, sans doute, cher
Axel… Mieux vaut se contenter de le regarder tel qu’il se présente ; nu, fort, concentré, convaincu… 


Merci de votre petit mot, bien vu, comme souvent, comme toujours…