Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 09:34

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Soluto peinture dessin Regard Coupable Jean Roger Caussimon

 





Acrylique sur toile                     100 cm x 100cm                     2012


 


 














Papa… Toujours tu courras sur la plage ! Toujours je te poursuivrai avec mon seau d’eau de mer qui bringuebalera au bout de mes bras tendus. Et jamais, même quand tu seras vieux, je ne te rattraperai… Je te verrai à jamais à genoux dans le sable, les fesses en l’air, pour bâtir notre château tout en douves et créneaux, si joliment décoré de coquillages.

Et toi maman, tu n’en finiras jamais de relire ces bouquins compliqués dont les titres à eux seuls sont de profondes énigmes. Tes cours d’aquagym pour mincir et tes exercices de respiration feront de toi la plus belle contre toutes les autres et à tout jamais.

Je vous sais pour l’éternité derrière moi vous tenant par la main, épaule contre épaule, le soir à la promenade quand le ciel devient mauve, et je serai toujours sous votre regard bienveillant celui qui poussera tendrement une sœur qui, sans cesse, s’endormira en souriant…

 

Même quand elle ne sera plus là, que les années auront passé, je reconstruirai  par mon imagination la seule vraie vie qui vaille et qui jamais ne saura passer...

 

 

 

 

 

 

 




Partager cet article

Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article

commentaires

alena 26/03/2012 21:58


alors ça c'est beau!

Soluto 30/03/2012 22:35



> Merci alena... Merci bien... Revenez tant qu'il vous plaira par ici!...



Alfonso 20/03/2012 09:53


Cher Soluto,
Vous serez le dimanche 01 avril à BXL.
Au 37, rue au Choux, 37.
Regardez le ciel.
Mais avant.
Traversez les champs de bataille de la première guerre mondiale. Douaumont fera l’affaire. Attardez-vous là. Les bois, les bosses. Les larmes viendront.
Marchez de la gare de Voncq à Roche. Une vieille dame en noir ramassera des herbes. Deux chevaux noirs s’amuseront. C’est toujours comme ça.
Prenez le temps qu’il faut. Marchez le long du canal, regardez le ciel, la gare. Les rails.
Faites le rapport.
Portez-vous bien,

Soluto 25/03/2012 20:55



> Alfonso... J’ai suffisamment marché dans la terre fouaillée. C’était au milieu des années quatre-vingt. L’ossuaire, les
feuilles piquetées, les obus gravés m’ont convoqué une fois pour toute. N’y repasserai donc. Ne rien user…


J’irai tout droit où l’on m’attend, rue de la Madeleine et je vernirai en souriant pour faire honneur à mon hôte. Mais je  vous promets de
pousser en soirée jusqu’à la rue au Chou où, par bêtise, l’enfer a moisi. Je n’avais besoin que d’un prétexte pour que ma caboche parte dans un roulis d’amour.


Trois coups de pistolet, une couverture bleue raclée,  une mère éplorée excèdent à peine la vierge folle. Sa cousine aux herbes grises peut
bien rêver, je m’en fiche maintenant. Cependant je m’étonne, et d’une certaine façon je m’inquiète, de vous savoir si bien renseigné…


 



JMT 15/03/2012 08:18


Quel texte ! Quel tableau !


Je l'ai déjà dit, je sais. Je le redirai.

Soluto 25/03/2012 20:52



> Merci JMT! (je l'ai déjà dit aussi, mais vous me forcez à le doubler!) Merci aussi de cette publicité que vous avez faite à cette exposition
qui vient... Bruxelles vous attend! Faites moi signe si vous y allez...



Pouchka 13/03/2012 21:52


Bel album photo tel un pêle mêle et le texte ...Que d'émotions, bel hommage à votre famille , il laisse sans voix .

Soluto 25/03/2012 20:49



> Ah ben ça alors Pouchka! Mon commentaire a disparu! Je vous remercie de vous être laissée saisir par l'émotion... Gardez votre voix... (donnez
là à bon escient...) Et revenez vite, vous ici la bienvenue...



JMT 13/03/2012 12:26


Quel texte !

Soluto 25/03/2012 20:43



> Merci cher JMT, merci beaucoup... Les bons sentiments collent toujours un peu, c'est pourquoi, dès qu'on écrit dans ce registre, ils sont si
redoutables... C'est même une grande tentation de ne jamais si frotter, ainsi l'on ne prend pas de risques... Le cynisme en toute circonstance se porte mieux et donne l'air, c'est vrai, plus
intelligent. Je suis heureux que ces quelques mots vous plaisent...