Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 16:21







 

 

 




Soluto glace sans tain maman Lucas ecriture peinture dessin

 

 

 

 

 

En ce temps là, ma mère était la plus belle parmi les plus belles. Aucune femme au monde n’aurait pu la surclasser. J’ai des souvenirs d’elle très précis. Je la revois m’emmenant à l’école ; je suis dans l’auto gigantesque ficelé sur mon rehausseur, je n’en peux plus d’admirer son incroyable profil. Mon  amour est total. Je pense très fort que rien, jamais, ne pourra nous séparer. Je la sais par cœur et mieux que personne. Je suis le mieux placé pour épouser sa vie. A nous deux, si elle consent à me céder exclusivement cette première place, nous allons vaincre  toutes les adversités et tous les malheurs du monde.

Je multipliais les efforts pour lui plaire. J’étais un garçon dégourdi, un élève appliqué et rieur. J’étais tout entier dans les plus beaux sourires que je fabriquais exprès pour elle. J’étais sans cesse inventif pour la captiver. Certains jours, à bout d’arguments, il m’arrivait d’être pénible et capricieux, mais c’était encore une façon de supplier son amour. Tous les moyens étaient bons pour qu’elle ne voie que moi. La plupart du temps, ça marchait. Elle était mon meilleur public et je connaissais un tas de trucs pour la faire rigoler. C’était l’osmose, la fusion, le tout en un ! Certains jours on ne se quittait même pas des yeux.

 

 

 


 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Soluto - dans Textes divers...
commenter cet article

commentaires

Celestine 01/04/2013 20:14


Je redécouvre votre blog et à nouveau je suis séduite.


Ce texte, même idéal, est très beau.

Soluto 19/04/2013 20:04



> Merci de votre commentaire chère Célestine... A bientôt sur ces pages pour d'autres textes et d'autres dessins...



Endeuxmots 18/02/2013 18:16


La plus belle déclaration d'amour que j'aie lu. Tant d'amour et tant de sincérité. Très émouvant. Un trèsor ce petit garçon ! 


Merci.


(rencontre heureuse favorisée par la recommandation de Nuageneuf)

Soluto 25/02/2013 12:40



> Au risque de rompre le charme je dois prendre de la distance avec ce texte qui n'est qu'une fiction...  Ce sont les paroles d'un garçonnet à l'égard d'une
mère idéalisée… Une sorte de mise en situation du fantasme œdipien…  La sincérité n’est pas pour autant à remettre en cause. Je me suis appuyé sur mes propres souvenirs d’émerveillement à
l’égard de ma mère.  Mais disons que mon petit bonhomme va vite se rendre compte qu’au-delà de maman commence la véritable altérité…


Vous me permettrez de rester secret sur la suite de ce texte dont la rédaction se poursuit sans faillir (Pour l’instant)… Bien à vous En deux
Mots…



Nathalie 17/02/2013 21:30


merci pour votre réponse. Prenez tout votre temps avec vos écrits de " jeunesse", je suis encore un plein dans -Glaces sans tain- !


Moi, à mon époque , et c'est aussi la vôtre, il n'y avait pas encore de réhausseur, votre Maman devait être très protectrice:-) 


A bientôt peut être.


PS: merci de me tenir informée d'éventuelles expositions !


 

Soluto 25/02/2013 12:16



< Chère Nathalie, j'ai récupéré votre adresse mail et ne vous oublierai pas lors d'une prochaine expo.


L'histoire dont je livre ici un court extrait est une fiction. Elle n'est pas sans lien avec mes propres souvenirs mais pour le réhausseur
j'ai été obligé de m'adapter! Ce garçon est un enfant des années 2000. Quand j'étais petit, si nous rentrions la nuit de quelque visite chez des cousins éloignés, mes parents m'allongeaient sur
la banquette arrière de l'Amie 6 (une Citroën drôlement lookée...) On me recouvrait d'un plaid et je m'assoupissais dès les premiers kilomètres. On ne méprisait pas la sécurité, on l'ignorait...
On frôlait le pire en toute innocence... La ceinture de sécurité n'était même pas obligatoire... C'était le monde d'avant... Belles vacances à vous Nathalie et au
plaisir... 



nathalie 16/02/2013 17:45


mais de qui est ce texte??? qch d assez récent je pense.

Soluto 16/02/2013 23:39



> Chère Nathalie, ce texte est de moi. Il s'agit d'un extrait du manuscrit sur lequel je travaille actuellement. C'est un ouvrage "jeunesse"...
Encore quelques mois de travail avant de pouvoir vous en dire plus. Au plaisir de vous lire et à bientôt...



pouchka 16/02/2013 13:07


Très bel hommage aux mamans  ...

Soluto 16/02/2013 23:29



> Pouchka, si j'avais un petit filet de voix je vous chanterais "Maman la plus belle du monde..." Celle que je décris ici est un tantinet
idéalisée. La plupart ne sont belles que parce que ce sont les nôtres... Merci de vos passages et de votre attention...