Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 10:54

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


Soluto peinture dessin regard coupable

 
  Acrylique sur toile   2012       (à peu près 30cm x 30 cm)




Détail


















Partager cet article
Repost0

commentaires

J

Fascinante cette gradation, cette avancée esquissée en souffle léger. Du grand art, cher Soluto, plein d'émotion. Amitiés.
Répondre
S


> Ah merci JMT... Vos compliments toujours me touchent... Mais je sais un peu, du moins je crois le deviner, ce qu'est le grand art... Je m'use
régulièrement les yeux dessus dans les musées et les beaux livres... Il m'inhibe ou me stimule selon mon humeur...Et je mesure aussi ce qui me sépare de lui... (j'ai au moins cette chance...
Certains ne l'ont pas et croient tutoyer les génies parce qu'ils étalent des couleurs avec morgue ou arrogance...) La peinture ne nous rend que ce qu'on lui donne... En ce moment je lui donne
beaucoup et j'ai bien conscience qu'elle me rend quelques sourires... Alors, bassement, j'en profite!... Merci de vos passages...



P

Des lignes plus rondes, plus de clarté , Belle évolution dans ces portraits! Evolution aussi dans la culpabilité ? Serait ce donc nous les coupables ? Oh peut être , même sans doute d'être
voyeurs des vie des ces perosnnages que vous nous présentez .C'est intrigant d'ouvrir vos pages ...mais très agréable.


 
Répondre
S


> Point d'évolution mais de la place pour tout Pouchka... Des ombres fouillées, des lumières brûlées... Ici il ne s'agit pas de montrer des
"types", ou des personnages, mais plutôt de tenter de tendre des miroirs... Bref de délaisser un peu l'illustration telle qu'on peut la trouver dans mes encres de chine (illustration que j'adore
parce qu'elle n'est que rarement suspecte de se payer de mots) pour retrouver un peu la peinture, d'où je viens et où je retourne inlassablement et qui, lorsqu'elle est bonne, doit aussi très
bien se passer de blabla...



F

Curieux, vos "glissements faciaux", cher Soluto!
Répondre
S


> Curieux, je ne sais pas Flora, mais à coup sûr ce sont des moments de peinture très excitants.. Celui-ci est "monté" dans la joie et la bonne
humeur!