Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 12:10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Soluto rimbaud petites amoureuses peinture dessin voyage voiture
 

Acrylique sur toile                     (détail)                     2012


 


 

 

 

 

 

 

L'étoile a pleuré rose au cœur de tes oreilles,
L'infini roulé blanc de ta nuque à tes reins
La mer a perlé rousse à tes mammes vermeilles
Et l'Homme saigné noir à ton flanc souverain.



                                                                              Arthur Rimbaud   1871












Partager cet article

Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 25/04/2012 15:09


Bonjour cher Soluto,


 


Réjouissant, à l'évidence, et inquiétant, au réveil ce matin, de découvrir votre nouveau (Détail d'une toile). Votre étoile est-elle part de la toile en son
entièreté, jouxte t-elle votre précédent Bout de toile (extrait avec deux femmes) ?


Cette femme étoile, vous l'aimez ; vous saisissez avec une infinie pudeur, un peu comme si votre main avait effleuré, caressé la toile, l'infime courbure de sa nuque, son regard noir et pudique,
scellé des blessures tues de son âme...L'émotion du peintre face au modèle se voudrait être maîtrisée, pourtant elle éclate : deux carrés fenêtres en fond et les points verts de l'espoir augurent
une suite heureuse. On l'espère. 


 


 


Le choix de ce mystérieux quatrain de Rimbaud est idéal. J'en parlais il y a longtemps, voilà, si intérêt, ma tentative d'explication du poème L'étoile a pleuré rose


http://nuageneuf.over-blog.com/article-rimbaud-l-etoile-a-pleure-rose-68430048.html


 


---


Votre expo. de Bruxelles s'est terminée dimanche dernier. Nous direz-vous si vous êtes satisfait, cher Soluto ?

Soluto 28/04/2012 01:20



> Cher Nuage... Ce poème de Rimbaud est une merveille que je me suis récité mille fois et qui ne parvient pas à s'user. Tout y est surprenant,
tout enivre, tout y est mystérieux... Chaque mot a l'éclat du neuf et semble avoir été créé pour être enchâssé dans ces quatre vers... Je n'ai pas trop réfléchi pour associer ce quatrain à ce
fragment de tableau. L'idée s'est imposée et je l'ai suivie sans résistance...De là à dire qu'ils ont un rapport...


Et, au risque de vous décevoir, ne spéculez pas trop sur mes amours ou ma pudeur. Chaque figure, il y en a dix dans cette toile, a évolué pour son propre compte et
m'a rendu plus que ce que je voulais y mettre... Mes émotions sont ailleurs. Elles sont dans la couleur trouvée qui fait vibrer d'un coup toute la palette, elles sont dans la ligne qui équilibre
ou menace une partie de ma modeste et fragile composition... Elles sont plus dans le détail que dans les sentiments, si pudiques soient-ils... Certes, l'oeil de Marjorie est plus sombre que dans
la réalité, mais c'est parce que le bleu de prusse s'y est invité et qu'il était le plus fort... Quant au rouge de Mars qui unifie le fond, presque aussi pur qu'en sortant du tube, il n'avait de
contre-chant possible que dans ces quelques touches de vert que vous avez si bien remarquées... Je n'ai pas su y résister, voilà tout... Si quelque se dit c'est bien malgré moi... En matière de
peinture je veux être délivrer d'une intention trop consciente et des mots qui brouillent le regard... La peinture est pour moi une pratique, une tension, un plaisir à aller chercher le plus loin
possible. Elle est en elle-même une façon d'aimer... Elle est tout ça, mais rien d'autre...


L'expo de Bruxelles? Ah, ce fut un bonheur... Une rencontre avec un galeriste enthousisate et très confiant, qui a su faire des choix très affirmés. Ce furent aussi
des échanges avec des amateurs qui m'en ont appris sur mes propres toiles et de beaux moments de partage. Bref ce fut une expérience riche que je ne regrette pas (ce qui n'est pas le cas pour
chaque exposition) et le début d'une collaboration de qualité avec la galerie. L'exposition n'a d'ailleurs pas dit son dernier mot. Quelques tableaux sont restés dans les réserves. Certains sont
aux murs dans la partie des artistes permanents... J'ai amené des dessins... (on a le droit de solliciter le marchand pour qu'il sorte les toiles de leur réserve!)


L'aventure continue et par ces temps maussades, où le marché est si frileux, c'est une belle nouvelle...