Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 20:40







 

 

 




Soluto glace sans tain portrait ecriture peinture dessin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Soluto glace sans tain portrait ecriture peinture dessin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

flo 21/12/2012 14:35


Cher ami, merci de ce voyage dans le temps d’avant du jeunet Soluto, (au fait c’est quoi votre « petit nom », curieuse va !), mais on en veut encore...de l’Astral !


J’ai personnellement vécu le parcours inverse, enfant, le monde était agité de mystères en suspens et d’échappées floues vers le merveilleux, à la formulation encore absente, certainement une
particularité de cet éphémère statut...Plus tard, j’ai refusé la cartésienne équation d’une soi-disant adulte réalité, qui me semblait plus tenir du carcan et de l’éteignoir à rêves...nooon


J’ai retrouvé ces parcelles d’étoiles en parcourant toute les récits de voyage d’Alexandra David Neel, ses tibétains lévitants aux surnaturelles fonctions, qui avaient pourtant bien l’épaisseur
du vécu... et puis les histoires de mythes de Mircea Eliade, l’encourageante vision surhumaine de ce cher Fréderic N., transfigurer son existence, chic !! etc, etc...


ET Moebius aussi, certainement amateur, par ailleurs, de psylocibes et autres « révélateurs de conscience », lui choisit comme acolyte le mage Jorodowski, quel duo, absolue
fascination... l’œil réjoui, surtout le troisième, donc...


ENCORE merci de votre accueil, de vos mots, de votre trait, je reviendrais...

Soluto 23/12/2012 19:54



> Au plaisir de vous revoir par ici, chère Flo... Passez de belles fêtes de fin d'année.



flo 15/12/2012 17:28


j'aime quand le MOEBIUS revient vous hanter... et ce hublot troisième oeil, quelle trouvaille ;-)

Soluto 16/12/2012 18:44



> Flo, quand j'étais enfant je m'étais pris de passion pour les écrits ésotériques d'un chauffeur de taxi londonien. Cet escroc affabulateur se
faisait passer pour un moine tibétain. Il vous enseignait l’art de voyager dans l’astral, vous apprenait à lire dans la boule de cristal et à l’occasion vous recommandait d’aller vous faire
ouvrir le troisième œil chez les lamas. On trouvait ces merveilles sur les tourniquets des marchands de presse dans une collection rouge de chez J’ai lu. A treize ans je n’y croyais déjà plus
(pour autant, d’ailleurs, que j’aie jamais mordu à ces sornettes. Mais c ‘est si doux parfois de faire semblant de croire).


Treize piges… Moebius est entré dans ma vie deux ou trois ans après. Toujours par les marchands de presse. Je venais de découvrir Métal Hurlant. Les histoires de
Moebius, c’était d’une autre trempe, c’était une autre dope ! Lui ne me demandait pas de croire à ses fadaises surréelles mais de me laisser porter par la force de son dessin. C’était à la
fois plus puissant et plus raisonnable… Voyez jusqu’où m’emmènent ces histoires de troisième œil dont je n’avais plus entendu parler depuis si longtemps… Revenez quand il vous plaira. Vous
êtes la bienvenue ici chère Flo…



Fernand Chocapic 14/12/2012 18:36


Merci Soluto ! L'opération a été un succès. J'ai dessiné un buste tout en lignes verticales et même si la réalisation était un peu brouillonne, mon dessin 'à la Soluto' a fait de moi la
star du cours de dessin de mardi dernier.

Soluto 15/12/2012 12:03



> Voyez comme c'est fastoche! Je suis content pour vous! Racontez-nous vos prochaines réalisations... Bien à vous et à bientôt cher
Chocapic.



Fernand Chocapic 10/12/2012 20:56


Demain, à mon cours de dessin, je vais dessiner comme ça. Non parce que ça à l'air simple en plus, c'est ça qui m'épate (c'est fait avec des traits !). J'adore le deuxième portrait parce que le
rendu du bonnet est particulièrement fantastique, et les yeux plongés dans l'ombre, c'est également très fort.

Soluto 13/12/2012 23:45



> Mon bon Fernand, avez-vous réussi, lors de votre cours, à dessiner "comme ça"? Rien qu'avec des traits? Je vous le confirme, c'est simple! Faut
attraper le coup... Comme pour le yoyo, le tactac ou le bilboquet... Quant aux ombres mystérieuses  sous les bonnets de laine, tous ceux qu’en tâtent vous le diront, ce n'est que poudre aux
yeux, artifice! Du tape-à-l'œil, de la vieille recette, du fond de casserole... Le vrai ârtisse, le bon, çui qu’on devrait distinguer, on passe toujours à côté. Fatal! C'est comme s'il causait
une autre langue! On n'y comprend rien...


C'est vrai pareil pour les poètes! Rares sont ceux qui font des vers tournés comme une belle cuisse. La plupart confondent le spleen et la pleurniche…  Ils
tentent de noyer leurs conflits œdipiens dans les flaques d’eau où ils se mirent. Quand j’y pense ça m’énerve. Alors pour me détendre je vais sur vos pages. Je me marre un bon coup… Ça va mieux
après…


Merci de votre passage Fernand, et au plaisir...



Nuageneuf 10/12/2012 10:40


 


Bien jolie suite depuis un mois. Mon croquis préféré reste toujours le profil de la jeune fille aux yeux d'albâtre. J'aime beaucoup votre travail. Amitiés.

Soluto 13/12/2012 23:19



> Merci cher Nuage... Merci de votre attention et de votre fidélité... Au plaisir...