Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 14:31







 

 

 




Soluto Ronsard sonnet carpe diem peinture dessin voyage voiture

 

(Toujours extrait de la même toile à venir... Quel suspens!)

 

 

 

 

 

 

 

Elle est gaie et pensive ; elle nous fait songer
À tout ce qui reluit malgré de sombres voiles,
Aux bois pleins de rayons, aux nuits pleines d'étoiles.
L'esprit en la voyant s'en va je ne sais où.
Elle a tout ce qui peut rendre un pauvre homme fou.
Tantôt c'est un enfant, tantôt c'est une reine.
Hélas ! Quelle beauté radieuse et sereine !
Elle a de fiers dédains, de charmantes faveurs,
Un regard doux et bleu sous de longs cils rêveurs,
L'innocence, et l'amour qui sans tristesse encore
Flotte empreint sur son front comme une vague aurore,
Et puis je ne sais quoi de calme et de vainqueur !
Et le ciel dans ses yeux met l'enfer dans mon cœur !

 

                                                             Victor Hugo

 

 

 

 

 

 

 

 


 
A 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Soluto - dans Peinture...
commenter cet article

commentaires

Lamy 10/05/2012 12:20


Quel beau poème ! ...

Soluto 15/05/2012 09:49



> N'est-ce pas Laurence... Un joyau...



Nuageneuf 09/05/2012 11:13


Ah oui, quel suspens, cher Soluto !


 


Sinon, l'éclairage de Hugo. Ah ! Nabokov, devant qui se pâment tant d'écrivains en mal d'inspiration, est un piètre amateur. Hugo en quelques alexandrins avait déjà tout superbement écrit...Mais
je crois que tous nous le savions, pour notre plus grand bonheur. 

Soluto 15/05/2012 09:47



> Cher Nuage... Hugo est un géant dans les grandes et les petites choses comme celle-là... Son génie est écrasant et nul n'oserait se réclamer de
lui... Il a ouvert beaucoup de portes mais il en a beaucoup refermées derrière lui. Je ne savais pas que certains écrivains allaient encore puiser chez Nabokov. Quand même, Nabokov, piètre
amateur... Votre degré d'exigence m'intimide. Si l'on place le curseur à ce niveau là et qu'on retire tout ce qu'il y a en dessous on risque de faire une coupe franche. Moi, j'ai beaucoup aimé
Lolita (mais je l'ai lu juste après le lycée et ce livre mériterait sans doute une relecture...) Je vous accorde que c'est son grand livre et que le reste tombe un peu des mains...
Mille mercis en tout cas pour votre attention si constante...



Magali 08/05/2012 22:56


Très beau. Et quel texte!

Soluto 15/05/2012 09:33



> Merci Magali... Plus je lis les vers d'Hugo et plus je les aime... Surtout les poèmes courts et simples comme celui-ci qui me réjouissent
particulièrement... Au plaisir de vous retrouver sur ces pages...