Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le Havre - Normandie - France

06 87 39 89 03


solutoblog@free.fr

Recherche


 

 

 

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

Glaces sans tain disponible ici

 

Le Dilettante

 

 

Soluto Villa Perrotte soiree accrochage exposition carpe diem peinture dessin

 

 

  Vies à la ligne disponible ici 

 

28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 22:42



 

Nul ne sait où il a levé cette péronnelle. On le disait inconsolable après la mort de maman. Tiens, tu parles… Six mois plus tard il cavalait les thés dansants de tous les casinos de la Côte. Non mais quelle honte ! Il fallait le voir avec ses cheveux saturés de teinture noire, son tout nouveau dentier, son haleine mentholée et son cabriolet japonais. Ma femme l’appelait le veuf joyeux ! Ah, elle s’y entend sa pimbêche pour écosser son pognon ; restaurants gastronomiques, voyages aux Baléares, thalassothérapie… Toujours le pied levé…Et les toilettes ! Que du coûteux bien trop luxueux pour les mains calleuses de mon pauvre père. Tu vas filer mes collants dit-elle quand il lui caresse le genou avec un sourire niais…A son age… Ah là là…Lui qui s’est dévoué une vie entière à sa petite entreprise de plomberie, le voir croquer tout ce capital patiemment acquis avec maman à la caisse, ça nous fait mal. Il faut maintenant qu’on lui pose un pacemaker. « Pour tenir les cadences » dit-il en riant. C’est dégoûtant toute cette libido ranimée qui lui frise l’œil. Ma femme ne supporte plus tout ça.  Elle est en rogne après moi comme si j’y pouvais quelque chose. Elle doit me couver une dépression nerveuse. Pff, il ne manquerait plus que ça…

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Soluto - dans Textes divers...
commenter cet article

commentaires

soluto 30/01/2007 09:56

> Merci bien, cher Jalexis... Des retours bienveillants comme le vôtre font du bien.  A bientôt...> Ah, Sylvie... Vos lectures attentives et  vos appréciations me touchent. Merci de cette fidélité...

sylvie 29/01/2007 22:42

un bel équilibre dessin/texte .  C'est au fil du rasoir, sur la crête de sujets sans éclat, et donc en terrain glissant...Ces petits rien qui font de grandes choses, c'est subtil. Bravo pour ces tours de force, souples !

jalexis 29/01/2007 22:17

Ah, m'sieur Soluto, j'adore vos dessins....ceux à l'encre plus particulièrement....personnages, détails et paysages...et puis les peintures, celles de foules, et les portraits bizarres, et puis les port folios chez coconino....etc. J'en ai vu un paquet ! Et j'adore.